Études sage-femme

Les stages du cursus sage-femme

Pictogramme sage-femme

L'organisation des enseignements cliniques et pratiques relève du directeur de la structure de formation.

Stages de 1er cycle

La formation théorique est complétée par des activités d'apprentissage clinique permettant à l'étudiant d'appréhender la relation de soin.
L'enjeu est d'acquérir les concepts et les principes nécessaires à l'étudiant pour la construction progressive des compétences professionnelles.

Stages de 2nd cycle

Plusieurs stages sont obligatoires. Ils représentent au total 1 440 à 3 264 heures selon le programme pédagogique.
Ces stages concernent :

  • les périodes pré, per-natales (consultations prénatales, surveillance de grossesses à haut risque, préparation à la naissance et à la parentalité / pratique d'un accouchement eutocique, accueil d'un nouveau-né) ;
  • les périodes post-natales ;
  • le suivi gynécologique et la planification familiale (suites de couches physiologiques, suivi du nouveau-né, consultations de contraception, IVG, suivi gynécologique de prévention).

Ils peuvent être réalisés dans les services des établissements de soins publics ou privés et leurs maternités, les cabinets de sages-femmes libérales, les centres de consultations avancées et de soins à domicile, les centres de Protection Maternelle et Infantile (PMI).

Un stage d'une durée d'1 semestre à temps plein est organisé au cours de la 5e année.
Le choix du terrain de ce stage est lié au projet professionnel et au nombre d'actes réalisés par l'étudiant à la fin de la 4e année d'études.